SEO : Comment trouver des mots pertinents ?

Les robots de Google sélectionnent les sites à afficher dans les résultats de recherche à partir de mots-clés. Ceux-ci sont ainsi déterminés selon plusieurs techniques. Maîtriser les différentes façons de déterminer les meilleurs mots-clés permet d’optimiser le référencement d’une page.

Pourquoi le choix des mots-clés est-il crucial ?

Depuis plusieurs années, Google cherche à affiner sa méthode d’indexation des sites internet. Ainsi, il met en place un certain nombre de critères pour choisir une page web plutôt qu’une autre lors d’une requête. Parmi eux figurent les mots-clés utilisés dans les contenus proposés. Ces termes doivent correspondre à ceux qu’un internaute est susceptible d’insérer dans un moteur de recherche. Leur pertinence et fiabilité jouent beaucoup dans la visibilité et le référencement naturel d’un site. En plus de traiter un sujet précis, ils doivent aussi répondre exactement à la requête lancée par le visiteur. Ils sont liés entre autres à l’activité de l’entreprise, ses produits ou ses prestations.

Un bon mot-clé, inséré dans les titres et méta-titres, augmente les chances d’attirer et de garder le visiteur sur le site. Le terme choisi permet aussi d’organiser l’article dans son ensemble, afin de mieux aborder la thématique traitée. Les mots pertinents se placent de façon stratégique dans le texte : accroche, paragraphes, sous-titres, etc. Leur utilisation à bon escient optimise l’indexation sur Google, étant actuellement le moteur de recherche le plus sollicité. Enfin, trouver de bons mots-clés implique une bonne connaissance de son lectorat. Ils orientent vers la conception de contenus efficaces et pertinents, à la hauteur des attentes du lecteur.

Tous ces efforts ont un impact majeur dans la stratégie marketing et communication. D’une part, des mots-clés bien ciblés atteignent le buyer persona, c’est-à-dire les internautes visés en priorité. D’autre part, ils maximisent les chances de conversion d’un visiteur en client potentiel. Pour atteindre ces objectifs, plusieurs techniques peuvent être exploitées. Il existe aujourd’hui des outils et autres générateurs de mots-clés performants, adaptés aux robots d’indexation des moteurs de recherche. Pour ceux qui préfèrent opter pour une approche plus humaine, il est possible d’avoir recours au brainstorming par exemple.

Comment raisonner pour chercher un mot clé ?

Il faut en premier lieu raisonner comme l’internaute pour trouver les mots-clés à insérer dans les pages du site. En général, un visiteur consulte une page pour apprendre une information, acheter un produit, solliciter un service ou effectuer un comparatif.

Les mots-clés se répartissent donc en trois catégories : informatifs, commerciaux et transactionnels. La catégorie des termes informatifs comprend entre autres les définitions et les tutoriels. Celle des mots commerciaux portent généralement sur les guides d’achat et les comparatifs de prix. Enfin, les mots-clés transactionnels renseignent sur des points de vente, la distribution ou encore une fourchette de prix.

Le brainstorming est une étape nécessaire pour trouver le raisonnement adapté dans la recherche de mots-clés pertinents. Ceux-ci renvoient essentiellement aux expressions fréquemment utilisées par les internautes pour lancer une recherche sur internet. Pour mieux les définir, il faut partir des besoins ou des questionnements.

Les internautes vont sur internet pour se renseigner. Les réponses attendues peuvent concerner des produits précis, des services spécifiques ou des informations utiles. Le meilleur moyen est donc de poser les bonnes questions. Les foires aux questions sont des pistes à explorer pour retrouver quelques-uns des termes forts. Les suggestions de recherche accessibles sur Google constituent aussi d’autres voies possibles.

Établir le profil du visiteur parfait peut guider dans cette étape. Il faut pour cela lister ses connaissances, ce qu’il souhaite savoir, sa langue et enfin les questions qu’il se pose. Connaitre le buyer persona permet ainsi de faciliter la recherche des mots-clés pertinents.

Il s’agit également de se mettre à la place d’un internaute qui ignore tout d’une activité, d’un produit ou service. En ce sens, les termes utilisés doivent s’aligner à la connaissance du lecteur et non du spécialiste. Les expressions doivent alors être courtes, claires et génériques. L’emploi de jargon trop technique risque non seulement d’alourdir les contenus, mais aussi de diminuer les chances que l’internaute moyen l’utilise.

Pourquoi et comment utiliser les outils pour mots clés ?

Outre les méthodes de recherche de mots-clés en interne, diverses solutions sont également disponibles. Il peut s’agir de services proposés par les moteurs de recherche, d’outils spécifiques, etc.

Les suggestions de recherche font partie intégrante de cette stratégie. Les expressions de longue traine sont incontournables pour enrichir les contenus et mieux atteindre le lecteur. Les suggestions sont ici plus précises que de simples mots-clés.

Facilement accessibles, les recherches associées sont des sources complètes et profitables pour trouver des mots-clés pertinents. S’inspirer de ces suggestions pour établir la liste des termes à prioriser dans le contenu est une excellente alternative.

Les moteurs de recherche disposent également d’outils intéressants. Google Adwords apparaît comme le plus avancé et le plus efficace. Il permet de fournir une liste relativement complète pour l’ensemble des mots-clés tout en étant gratuit. En effet, cet outil se base sur le mot-clé principal pour suggérer les secondaires. Il puise parmi ses stocks de données pour proposer une liste pertinente.

Les générateurs de mots-clés s’avèrent eux aussi très efficaces. Ces logiciels sont développés pour proposer un vaste champ lexical à partir d’un mot donné. Les propositions sont complètes, avec un large choix pour les expressions à utiliser. Les résultats incluent non seulement les mots-clés, mais également leur popularité.

Les outils en ligne se focalisent sur le champ sémantique. Plusieurs types de données sont incontournables pour choisir un terme : nombre de clics générés, tendances, etc. Il existe aussi d’autres dispositifs comprenant des fonctionnalités plus avancées.

Adaptées pour la recherche de mots-clés de longue traine, certaines solutions incluent la localisation et les supports possibles. En cernant par exemple le pays, il est intéressant de proposer des termes selon la langue ou les variantes existantes.

D’autres services établissent leur liste à partir des résultats des leaders des moteurs de recherche. De plus, en priorisant les plateformes populaires comme Amazon ou Youtube, ces outils élargissent le champ de possibilités des mots-clés. Ceux-ci s’étendent aux expressions de longue traine et aux recherches associées.